École

Écoles partenaires


  

/_upload/article/images/08/66/fdf3aede475a9bbe9779ecda2d0d/5c9aaf13-4ed6-4e3f-b2b3-c58a347f1abd.png

 

Fondée en 1896, l’École Nationale Supérieure de Chimie (également connue sous le nom de Chimie ParisTech-PSL) est située dans le quartier latin, le sanctuaire culturel de la France au centre de Paris. Elle est membre fondateur de ParisTech et de PSL Research Univeristy. Chimie ParisTech-PSL est classée à la première place des écoles spécialisées en chimie de France. Elle a formé des élèves bien connus, notamment des lauréats du Prix Nobel, des académiciens de l'Académie des sciences et des fondateurs des entreprises du Fortune 500. Elle est bien connu au niveau mondial dans les domaines de la chimie, de la médecine, de l'énergie, des matériaux et de la biologie.

/_upload/article/images/08/66/fdf3aede475a9bbe9779ecda2d0d/08aae381-8189-428a-ad2b-c1f18525e86e.jpg


Fondée en 1892 et ouverte en 1894 sous le nom d'Institut de chimie de Lille, l'é cole assure ses enseignements au sein de la faculté des sciences de Lille2. Aujourd’hui, l’institut adopte le nom L’ École nationale supérieure de chimie de Lille (ENSCL). Comme une école interne de Centrale Lille Institut, elle assure une formation dans les différentes spécialités de chimie et procédés durables, catalyse, formulation et matériaux

 

Depuis plus de 160 ans, Centrale Lille forme des ingénieurs et des chercheurs de haut niveau. L’établissement forme d’abord des ingénieurs grâce à ses quatre écoles internes : l’Ecole Centrale de Lille pour la formation généraliste, l’ENSCL pour la formation des ingénieurs chimistes, l’ITEEM pour la formation des ingénieurs managers entrepreneurs et l’IG2I, pour la formation des ingénieurs en génie informatique et industriel.

 

 

/_upload/article/images/08/66/fdf3aede475a9bbe9779ecda2d0d/9b48965e-3048-4c8f-8a2b-3a8ad5c0e4a2.jpg

 

Située sur le campus universitaire LyonTech – La Doua, CPE Lyon forme des ingénieurs en chimie-génie des procédés et sciences du numérique depuis plus de 20 ans. De statut associatif privé, autonome juridiquement et financièrement, CPE Lyon est un « Etablissement d’Enseignement Supérieur Privé d’Intérêt Général » ou EESPIG.

 

L’école est par ailleurs sous contrat d’association avec l’Université Claude Bernard Lyon 1. Ce qui lui permet de bénéficier d’un soutien dans sa gestion immobilière, d’une grande visibilité en recherche, avec l’ensemble des laboratoires communs en co-tutelle et d’échanges en formation, comme la possibilité pour les étudiants de CPE Lyon de suivre un Master de l’Université Claude Bernard Lyon 1 en année 5.

 

/_upload/article/images/08/66/fdf3aede475a9bbe9779ecda2d0d/f5e50158-877e-4d7c-9796-d832952171df.png

 

 

L’ENSGTI (École Nationale Supérieure en Génie des Technologies Industrielles) est une école publique créée en 1991 et habilitée par la Commission des Titres d’Ingénieur (CTI). L’école forme en 3 ans des ingénieurs de haut niveau scientifique et technique, en «Génie des procédés» et en «Energétique». Elle est rattachée à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour(UPPA) et bénéficie de la présence d’un laboratoire de recherche : le LATEP.

 

Ouverte à l’international et entretenant des liens étroits avec l’industrie, c’est une école à taille humaine qui accueille chaque année 80 élèves ingénieurs. L’ENSGTI est membre du groupe Bordeaux INP Nouvelle Aquitaine. Elle fait également partie de la Conférence des Grandes Écoles, du Club des Grandes Écoles Nouvelle Aquitaine et de la Fédération Gay Lussac qui regroupe les écoles françaises de chimie et de génie des procédés. Elle accueille même à Pau l’une des 5 Classes Préparatoires Intégrées de la Fédération Gay Lussac.

 

/_upload/article/images/08/66/fdf3aede475a9bbe9779ecda2d0d/5070195c-5ffb-4fec-a768-913972559edc.png

  

  

Déployé en 2001 après la fusion de deux écoles prestigieuses, Toulouse Institut national polytechnique de Toulouse-Ecole nationale supérieure des ingénieurs en arts chimiques et technologiques INP-ENSIACET Toulouse est une école regroupant la totalité des spécialités pour les secteurs de la transformation de la matière et de l’énergie. L’institution forme des ingénieurs polyvalents et agiles, à fort potentiel technologique et numérique, capables d’innovation, d’esprit critique, aptes à maîtriser des systèmes complexes, prêts à s’adapter pour relever les défis scientifiques et techniques dans le contexte international. L’ école est également un pôle unique en Europe en Formation, Recherche et Innovation tant par la taille que par la cohérence et la synergie entre ses domaines scientifiques. Chaque année, près de 300 ingénieurs diplômés de l’A7 et 50 docteurs formés dans les laboratoires répondent aux exigences technologiques, à la pluridisciplinarité, aux défis sociétaux et à la dynamique des industries et des centres de recherche du secteur, contribuant ainsi à leur rayonnement.


/_upload/article/images/08/66/fdf3aede475a9bbe9779ecda2d0d/12754944-6178-49f0-b353-abd0d459d3a7.jpg

La Fédération Gay-Lussac (FGL) regroupe 20 écoles et universités françaises de pointe dans la formation et la recherche en chimie et du génie chimique. Ces écoles sont réparties à Paris, à Lyon, à Rennes, à Montpellier, à Nancy, à Toulouse, à Pau, etc. En tant que soutien, plus de dix membres de la FGL participeront à la construction de Chimie Pékin, en la fournissant un soutien pédagogique et offrant aux étudiants des opportunités d'échanges, d'études et de stages à l'étranger.